Rubriques


A l’ombre de l’absence

Poème de Mahmoud Darwich Calligraphie Ahmad Dari

L’oeuvre de Darwich, essentiellement poétique, est une véritable défense et illustration d’une terre, d’un peuple, d’une culture en même temps qu’une entreprise hardie de genèse littéraire. Elle est hantée d’un bout à l’autre par une seule idée, une seule référence, un seul corps : la Palestine. La solitude et le désarroi de l’exil exprimés côtoient l’acceptation noble et courageuse où le désespoir profond devient générateur de création, porteur d’une charge poétique intense.

L’intensité de la matière poétique qu’il a su créer confère à Mahmoud Darwich une place tout à fait singulière dans les vastes étendues de la littérature universelle. En me plongeant dans son œuvre, je n’ai eu cesse de redécouvrir la beauté et l’éclat d’une poésie incomparablement empreinte de force et de tendresse. Conscient que la graphie des caractères est intimement liée aux rythmes extraordinaires composés par les mots, je suis parti, accompagné de mon calame, à la recherche de cette souplesse et de ce romantisme qui marquent si profondément le caractère arabe. J’ai rencontré Mahmoud Darwich pour la première fois à Londres en 1984. À travers cette exposition, qui marie ma passion pour la calligraphie à mon amour de la poésie, j’ai tenu à rendre hommage à celui qui fut pour moi non seulement un grand homme et une référence tout au long de ma carrière artistique, mais également un ami fidèle.

http://www.ahmaddari.com/IMG/pdf/Do...